Flâner au Musée des Arts Décoratifs

J’ai profité de mon mois d’août passé à Paris pour faire ma touriste !
Et pour une fois, je n’ai pas fait que tester des restos et des salons de thé… je me suis cultivée au Musée des Arts Décoratifs (il faut dire que le temps pluvieux m’a bien aidée ;-p) !

Au départ, j’étais partie pour voir l’expo “Verre à Venise” qui présente jusqu’au 4 septembre le travail de 3 artistes-designers qui ont élaboré toute une série de créations uniques en duo avec des artisans vénitiens.
Les oeuvres de chaque artiste sont toutes magnifiques, et il est particulièrement frappant d’observer comment à partir d’un matériau commun (le verre), chacun à construit son propre univers.
Petit plus : les techniques et le vocabulaire de la verrerie sont très bien expliqués au début de l’expo, pour permettre au visiteur de mieux apprécier la compléxité de fabrication de chaque pièce et ainsi en admirer d’autant plus la beauté.
Je n’ai pas pu prendre moi-même des photos car c’est interdit… voici donc elles présentées sur le site du musée :

Yoichi_Ohira___Murrine_avec_bandeau_sculpt____2006

Yoichi Ohira, Murrine con una Fascia Scolpita (Murrine avec bandeau sculpté), 2006
Verre soufflé à partir de “murrine” avec inclusions de fragments colorés ; surface taillée, col gravé à la roue “inciso” / Collection Philipp et Tracey Riese, USA © DR

Laura_de_Santillana__Tokyo____2009
Laura de Santillana, Tokyo-Ga, 2009 / Verre soufflé et modelé à chaud  / Collection de l’artiste / © DR

 

Cristiano_Bianchin__Instabili__Contenitori__Instables__r_cipients___2008
Cristiano Bianchin, Instabili, Contenitori (Instables, récipients), 2008 / Verre soufflé, taillé, gravé et dépoli, chanvre crocheté / Collection de l’artiste / © DR

Comme j’avais tout l’après-midi devant moi et que la pluie ne me permettait pas de me balader en vélib, j’ai continué ma découverte du musée avec les “Récits de mode” sur le styliste chipriote Hussein Chalayan. L’expo, qui dure jusqu’au 13 novembre 2011, est très riche en vidéos, en pièces de couture, et le guide papier est vraiment très complet car il explique bien l’engagement politique de l’artiste dans ses différentes collections et autres projets : donc prenez votre temps (j’y ai passé 2h !).

 Collection_Repose__automne_hiver_2006

Collection Repose, automne/ hiver 2006 / © Christopher Moore

Collection_Inertia__printemps_t__2009

Collection Inertia, printemps/ été 2009 / © Christopher Moore

 

Après j’ai parcouru tout le musée : la partie pub avec l’expo “La publicité recycle l’histoire” (jusqu’au 28 août 2011), puis les salles avec les bijoux où j’ai totalement craqué sur les énormes bagues Dior, Chanel, Cartier, …, et enfin le mobilier et les objets de décoration présentés par époque (j’ai adoré les années 40, tout en haut du musée). 

Je n’ai pas vu l’après-midi passer !

Prochain spot culturel : la MEP (Maison Européenne de la Photographie)

 

Share on FacebookPin on PinterestTweet about this on TwitterEmail this to someone